0

Augmentation de la demande locale dans l’immobilier à Koh Samui

Koh Samui

Le secteur immobilier à Koh Samui en particulier et à Bangkok en général se réjouit de la situation qui prédomine actuellement. En effet, depuis quelques mois on observe que la demande locale est de plus en plus grandissante. Ceci est dû principalement à l’état d’esprit des populations vis-à-vis de l’épargne qui ne leur convient plus réellement. On espère en plus de ce changement un regain de confiance des investisseurs étrangers sur le territoire thaïlandais. Depuis plusieurs mois les Thaïlandais retirent de l’argent de leurs comptes d’épargne afin d’investir ces sommes dans les fonds d’investissement ou dans le secteur immobilier. Selon les chiffres de la BOT (Bank Of Thailand), les sommes présentes dans les comptes bancaires ont baissé de plus de 20 milliards de bahts en quelques mois. Et cela depuis le mois d’avril 2015. Depuis la même époque, on note une augmentation de l’investissement dans les fonds mutuels du pays. Une augmentation qui se situe autour de 94 milliards de bahts.

En plus de tous ces éléments, le marché immobilier voit arriver des fonds qui n’ont pas été répertoriés par la BOT. Parmi les promoteurs immobiliers les plus en vue dans le pays, certains attestent avoir augmenté leurs prévisions de vente de plusieurs milliards de bahts, en prenant en compte la situation actuelle. Ces estimations reflètent l’optimisme de l’ensemble des acteurs du secteur pour l’avenir du secteur immobilier à Koh Samui sur le site http://www.atlasimmobilier-international.com/location/thailande/koh-samui/ et dans l’ensemble du pays. De plus, les mesures récemment annoncées par le gouvernement encouragent cette tendance. En effet la baisse à 0,02% des frais de transfert de propriété sur une période de 6 mois à 1 an, contribue à alimenter cet enthousiasme. On note aussi les effets positifs de la baisse de 1% à 0,01% des frais d’hypothèque. Les deux baisses feront accroitre l’engouement des investisseurs pour le secteur.

Au sein du secteur immobilier qui est déjà très attractif pour les investisseurs, les promoteurs et autres acteurs comptent énormément sur le tourisme pour que les répercussions continuent d’être positives pour une croissance plus perceptible du secteur immobilier à Koh Samui. En gros, au vu du nombre de touristes toujours plus nombreux à se rendre dans ce magnifique pays, les promoteurs immobiliers espèrent que ces derniers vont de transformer en investisseurs immobiliers. Les Chinois par exemple qui sont de plus en plus nombreux en Thaïlande. Le même phénomène s’observe avec les ressortissants de Londres, de la Nouvelle-Zélande, du Canada. Ces potentiels investisseurs associés aux investisseurs locaux apporteront de la plus-value au marché immobilier thaïlandais.

0

En 2017 la ville de Marrakech se classe parmi les destinations à découvrir

tourisme a marrakech

Une fois de plus, pour cette année 2017, Marrakech se classe parmi les destinations à visiter par les touristes venant du monde entier. Faisant suite au New York Times qui avait déjà classé Marrakech parmi les 52 endroits à découvrir en 2017, « Le Monde » choisit également la capitale touristique du Maroc pour figurer dans sa liste des destinations phares en 2017. En effet, Le Monde a dressé une liste des 20 endroits à découvrir absolument en 2017. Parmi ces endroits nous retrouvons le Sultanat d’Oman, le Zimbabwe, la Colombie, qui devraient séduire les touristes au cours de cette année. Il est important de constater que suite à la COP22, la cité ocre reprend du tonus, selon le journal. On y rappelle également que la ville de Marrakech sur le site https://viemarrakech.wordpress.com/ a doté son aéroport d’un nouveau terminal, que le nombre des hôtels de luxe est en pleine croissance et que le secteur du haut de gamme ne cesse de prendre de l’ampleur.

Avec l’avènement d’Airbnb, les touristes peuvent se loger à moindre coût, en octobre Marrakech verra l’inauguration du musée Yves Saint Laurent, autant de raisons qui créent l’engouement autour de cette ville. Dans l’ensemble, le Maroc dont le taux de fréquentation avait baissé depuis quelques années du fait de l’instabilité de la région reprend du poil de la bête. Quant au New York Times, il positionne Marrakech comme une ville qui a encore et toujours la côte auprès des touristes étrangers. Selon son classement, la cité ocre compte parmi les 52 destinations à visiter au cours de l’année 2017. Dans ce classement du New York Times, la ville de Marrakech se positionne à la 11e place. Il est vrai que Marrakech est surtout réputée pour ses lieux touristiques de grande renommée comme la Koutoubia ou la place Jemaa el-Fna, mais le quotidien américain met surtout en avant le jardin Majorelle ainsi que le prochain musée consacré à Yves Saint Laurent, comme des lieux à visiter absolument.

Ce musée sera consacré à l’œuvre et au travail du couturier Yves Saint-Laurent, et il ouvrira cet automne à Marrakech. Les nombreux visiteurs pourront y trouver des milliers de croquis, des accessoires, mais aussi des vêtements créés par le couturier. Le jardin Majorelle quant à lui célébrera ses 60 années d’existence en tant que jardin ouvert au public. On y retrouve aussi un jardin dédié à la culture berbère, ainsi que la résidence du designer Yves Saint-Laurent qui porte le nom de Villa Oasis. Parmi les autres destinations plébiscitées par le New York Times, on retrouve également le désert d’Atacama situé au chili, le Taj Mahal, la ville d’Agra en Inde et le Canada qui abrite de nombreux parcs naturels et historiques.

0

Un séjour à Marrakech oui mais uniquement pour son bien être

villa company

La nouvelle destination bien être au Maghreb pour se remettre en forme ou atteindre la sérénité est incontestablement Marrakech. Aujourd’hui, avant de choisir son hébergement, on vérifie soigneusement si le riad ou l’hôtel bénéficie d’un Spa et d’une piscine. La vie moderne dans nos pays industrialisés à outrance permet difficilement des parenthèses pour souffler et se faire du bien. Le coût d’ailleurs en est très élevé et beaucoup hésitent à se le permettre. Un séjour à Marrakech permet de trouver satisfaction à un coût beaucoup plus abordable dans un cadre délicieusement luxueux et oriental, avec une prestation haut de gamme et des attentions que l’on ne peut trouver qu’au Maroc avec themarrakechvillacompany, pays de l’accueil si il en est. Il faut en premier lieu choisir le type d’hébergement, hôtel ou raid ? L’hôtel c’est déjà plus formel, plus impersonnel tout en restant efficace et confortable. Le riad c’est un peu comme si le hammam, la salle de soins et la piscine étaient spontanément apparus dans votre propre maison.

L’hôtel est souvent en dehors des murs de la médina, le riad au centre des souks ou dans une campagne luxuriante, il est plus petit, peut-être plus intime et plus convivial. Peu importe le choix, le rêve sera adapté à vos désirs. Tous les types d’hébergements à Marrakech se sont dotés des infrastructures nécessaires à votre bonheur et à votre recherche de bien être. Les hammams deviennent des lieux hors du temps, une première étape vers le laisser aller, le nettoyage indispensable du corps et de l’esprit. Puis dans des volutes délicates, romarins, jasmin ou rose, le rituel merveilleux du massage. Les huiles essentielles et les bougies parfumées ajoutent à l’enivrement et les mains commencent leurs danses ancestrales sur votre corps qui peu à peu reprend son intégrité, se sent rajeunir et se raffermir.

C’est ça un séjour de bien être à Marrakech, le bonheur total, l’oubli de tout, dans un cadre dépaysant donc reposant avec le sentiment d’être devenu unique tant les attentions bienveillantes vous entourent. Le soleil radieux y est aussi pour beaucoup, le ciel à la pureté bleue aussi, les palmiers certainement et la cuisine locale bien entendu. Ce n’est pas parce que l’on a décidé de tendre vers la « zénitude » que l’on est au régime. Il primordial d’accompagner ce moment de dégustations culinaires, un peu comme une thalasso à l’envers.

0

L’enduro au Maroc en tant que compétition

raid enduro au Maro

Le raid enduro au Maroc ou dans toute autre région du monde, se pratique avec une moto tout terrain. C’est une activité soumise à des règles bien précises. Que l’on la pratique en tant que loisir ou en tant que compétition. Il s’agit d’une activité qui se développe de plus en plus au sein de nos sociétés. Avant de piloter en enduro, il faut disposer d’un permis de conduire et de différentes assurances. Le véhicule utilisé doit être conforme aux normes et le pilote doit disposer de certains équipements pour assurer sa sécurité en cas de choc. En tant que compétition l’enduro impose aux pilotes de respecter certaines règles. Les itinéraires sont souvent marqués par des banderoles sur les spéciales, pendant que sur les routes de circulation ouvertes, on retrouve des balises qui définissent l’itinéraire. Tous les passages ne sont pas obligatoires, certains sont contournables, permettant ainsi aux pilotes d’avoir le choix de leur itinéraire.

L’enduro au Maroc étant une épreuve d’endurance, les épreuves s’étendent parfois sur plusieurs jours et on retrouve sur le parcours des points de contrôle. Le gagnant dans ce type d’épreuves est celui qui fait le tour de l’itinéraire en moins de temps que les autres. Les coureurs sont organisés et intégrés dans la compétition en fonction de leur catégorie, qui elle-même est définie à partir de la cylindrée de la moto. De cette manière, les motos de même puissance courent ensemble. En France, en plus de la cylindrée, les compétiteurs sont organisés en 5 catégories : élite pour les pilotes les plus performants, nationaux, juniors pour les plus jeunes, vétérans pour les plus âgés et féminin pour les dames.

Les épreuves phares de la compétition d’enduro, au Maroc ou dans les autres pays sont nombreuses. On retrouve bien évidemment le championnat du monde que l’on appelle également « championnat des 2 jours », depuis 2004 il porte le nom de EWC (Enduro World Championship ). Il regroupe une dizaine de grands prix à travers le monde. Nous avons également « les 6 jours » comme les Français l’appellent, c’est une compétition qui dure 1 semaine et se tient dans différents pays. Les épreuves classiques où l’on retrouve de nombreux participants de différents niveaux. Les championnats nationaux qui se tiennent dans les grands pays de l’enduro. L’enduropale qui se déroule dans les dunes et qui associe le moto-cross et l’endurance. Voilà les principales compétitions d’enduro que l’on retrouve dans le monde, mais ce ne sont pas les seules.

0

Faire un trekking et découvrir les populations et activités de l’Atlas

 l'ascension du Jbel Toubkal

Le Massif de l’Atlas est sûrement le plus grand du Maghreb, puisqu’il occupe à lui seul trois pays à la fois : Le Maroc, la Tunisie et l’Algérie. Un Massif qui s’étend sur des centaines de kilomètres en longueur comme en largeur. Beaucoup de touristes prennent de plus en plus plaisir à faire un trekking avec Dunes Deserts http://www.dunesdeserts.com/activité/ascension-du-toubkal/ dans les différentes montagnes que compte le massif, en famille ou entre amis. Cela leur permet de découvrir les régions, mais aussi les populations qui occupent ces lieux. En termes de faune et de flore, on retrouve de nombreuses espèces dans ces montagnes, dont certaines sont parfois menacées. S’agissant des animaux, on retrouve le Léopard de Berberie, le Macaque berbère, le Cerf de Barbarie, la Gazelle de Cuvier, le Mouflon à manchettes, le Cincle plongeur, l’Ibis chauve, mais aussi la Vipère naine de l’Atlas, connue sous le nom scientifique de Vipera monticola. Au fil des siècles, certaines espèces animales ont disparu, mais on en parle encore, comme l’Ours de l’Atlas, connu sous le nom scientifique d’Ursus arctos crowtheri, et qui était la seule espèce d’ours enregistrée en Afrique, qui a disparu vers le 20e siècle.

Ces montagnes ont également abrité le Lion de l’Atlas, connu sous le nom scientifique de Panthera leo leo et qui a disparu en 1943. En termes de faune, en faisant un trekking dans l’Atlas, vous pourrez croiser les espèces d’arbres suivantes : le Pin noir de l’Atlas, le Cèdre de l’Atlas, mais aussi le chêne zéen. La chaîne de l’Atlas est principalement peuplée par les Berbères. Sur le plan économique, l’Atlas regroupe essentiellement des activités écologiques en abritant de nombreux parcs nationaux. Au Maroc on en compte 6 dont le parc national du Haut Atlas oriental, le parc national d’Ifrane, le parc national de Toubkal et d’autres. Sur le territoire algérien, l’Atlas abrite 7 parcs nationaux dont le parc national de Djebel Aissa, celui de Taza et le parc national de Tlemcen, parmi tant d’autres.

En terre tunisienne, l’Atlas donne la possibilité de découvrir 10 parcs nationaux comme le parc national de Boukornine, celui de Chambi, le parc national de Jebel Orbata, le parc national de Jebel Zaghouan et d’autres. Les trekkings dans l’Atlas et les randonnées permettent également de générer des revenus. Précisons quand même que le Jbel Toubkal est celui qui attire le plus de randonneurs venus principalement de l’Occident. L’Atlas abrite deux stations d’hiver : l’Oukaïmeden, skiable de mi-décembre à fin mars, à environ 75 kilomètres de Marrakech, au nord du Jbel Toubkal et le Michlifen qui dépend de la ville d’Ifrane.

0

Tanger enflamme le Riad au Maroc avec la musique jazz

riad a tanger

Les passionnés de musique jazz ont été satisfaits s’ils étaient à Tanger durant le mois de septembre 2015. Les touristes qui résidaient dans un Riad au Maroc en cliquant sur  http://www.visitmorocco.com/index.php/fre/onmtpdf/print?carnet=136072 ont également pu profiter de cette ambiance chaleureuse qui flottait dans l’air de la ville en bord de mer. En effet pendant quelques jours, les grands artistes de la musique en général et du jazz en particulier se sont retrouvés à Tanger pour partager avec le public leur art dans le cadre de la seizième édition du « Tanjazz ». Le « Tanjazz » a été le carrefour des artistes venant des différents continents pendant cinq jours. Le festival a été clôturé par plusieurs groupes à tendance jazz comme les Gnawa Express, et le Mâalem Abdemajid Domnati qui est très connu pour être ouvert sur différents univers musicaux, avec pour conséquence qu’il soit apprécié par les personnes écoutant différents styles.

Durant la soirée de clôture, les spectateurs ont également pu se délecter des prestations de la formation indienne Moon Arra qui jouait avec les autres groupes présents. Ce spectacle portait le judicieux nom de « India meets Africa », une véritable rencontre entre deux univers tout aussi percutants l’un que l’autre. Nous avons une fois de plus la preuve que la musique traverse les frontières et brise les barrières existant entre les peuples. Si votre Riad au Maroc se trouve non loin du Palais Moulay Hfid qui abritait le « Tanjazz » à Tanger, vous avez été le témoin privilégié de cet évènement. De l’avis des organisateurs, le festival n’a pas désempli et tous ses objectifs ont été atteints. Ont contribué à cet aboutissement, la qualité des spectacles et l’accueil des spectateurs. À l’heure actuelle le « Tanjazz » a battu tous ses records en termes d’entrées en comparaison aux précédentes éditions.

Cette seizième édition était véritablement la plus réussie, même si les contretemps ne sont jamais loin des évènements. « Tanjazz » est devenu un évènement de référence dans le milieu des professionnels du jazz et n’entend pas s’arrêter là. Non seulement les visiteurs ont l’occasion de découvrir les Riad au Maroc, mais en plus, le festival facilite les rencontres et le contact entre les artistes et leur public. On a également pu apprécier le talent artistique de la rockeuse Nikki Hill sur scène, qui se produisait pour la première fois au Royaume du Maroc, preuve que « Tanjazz » est le point de rencontre et de brassage entre les cultures musicales différentes.

0

Louer une villa à Bali pour une lune de miel inoubliable !

bali

Vous venez de vous marier ou vous allez vous unir dans quelques semaines seulement ? Après avoir organisé l’union de vos rêves dans les moindres détails durant de long mois, vous aimerez passer une lune de miel inoubliable dans une villa à Bali avec l’agence Balilocations loin de la civilisation, des bruits de la ville et du stress de votre travail.

L’archipel de Bali est un lieux très prisé par les jeunes mariés souhaitant s’offrir des moments de détente et de découverte loin de leur cocon habituelle tout en profitant d’un soleil et d’une chaleur constante au fil des saisons. Si vous aimez la découverte et le dépaysement, vous serez conquis par la beauté de Bali en louant une villa sur l’île pour pouvoir jouir des bonnes choses de la ville les pieds dans l’eau et d’un peu d’intimité contrairement aux complexes hôteliers.

Louer une villa à Bali vous permettra de vivre une lune de miel inoubliable en compagnie de votre bien aimé(é). L’île regorge de mille et un trésors et de lieux touristiques pour découvrir la culture balinaise comme vous ne l’avez jamais vu ! Vous avez le choix entre deux options pour louer une magnifique villa à Bali. Vous pouvez soit passer par une agence professionnel ou un louer réputé professionnel qui vous proposera une vaste sélection de villas à louer dans les différentes régions de l’Archipel en relation avec votre budget et vos envies ou passer directement par les sites de locations entre particuliers qui fonctionnent très bien depuis quelques années sur toutes les destinations du monde mais il peut aussi y avoir des petits couacs et certaines désillusions en arrivant sur place mais vous pourrez faire quelques économies ! Un budget supplémentaire qui vous permettra de vous faire plaisir sur l’île !

Il est fortement recommandé par les connaisseurs de passer par des loueurs professionnels vers qui vous pouvez légalement vous retourner en cas de problème ou si vous n’êtes pas satisfait du bien que vous avez loué pour passer une lune de miel inoubliable à Bali ! Préparez vos valises et direction Bali !