0

Tour d’horizon des raisons qui poussent les voyageurs à partir en Tanzanie

highlights-of-tanzania-tour-2-33137_0

Au cours de leur circuit en Afrique de l’Est, les bourlingueurs n’oublieront sûrement pas d’inclure la Tanzanie dans leur itinéraire. Ce pays s’étend sur une superficie impressionnante d’à peu près 945 087 km². Il est entouré par l’océan Indien, le Congo, le Malawi, le Rwanda, le Kenya, le Burundi et la Zambie.

Pendant leur séjour dans cette contrée, les globe-trotters rejoindront des endroits idylliques tels que l’archipel de Zanzibar. Ce dernier doit son nom à des navigateurs perses. En effet, son appellation vient du vieux perse Zangibar qui veut dire « la terre des noirs ». Ce morceau de paradis dispose de quelques atouts qui ne laissent pas les estivants indifférents, en ne citant que ses jardins tropicaux, ses lagons aux eaux cristallines et ses plages envoutantes. Mis à part ces lieux d’intérêt, cette destination séduit également grâce à sa culture riche. Celle-ci mélange les influences arabes, anglaises et bien évidemment africaines.

En ce qui concerne la période idéale pour profiter pleinement d’une escale au sein de cette station balnéaire, le mieux c’est de s’y rendre de juin à octobre afin de bénéficier d’un climat plus clément.

Pour en savoir davantage sur les Massaïs

Ceux qui croient qu’un séjour en Tanzanie se limite à un safari dans des parcs afin d’admirer une multitude d’espèces faunistiques ou la visite de ses adresses mythiques sont dans l’erreur. En effet, ce voyage permet également aux vacanciers d’élargir leur horizon grâce aux nouvelles découvertes culturelles qu’ils feront sur place. L’une des occupations qui garantiront une expérience des plus mémorables à ceux qui font escale dans ce pays figure la rencontre avec les Massaïs.

Ce peuple habite dans les aires protégées kenyanes et tanzaniennes. Il fascinera les routards avec son mode de vie préservé témoin d’un passé lointain. Afin de faire connaissance avec les membres de cette tribu et recueillir des informations au sujet de leur tradition ou leur coutume, les touristes pourront  se rendre au nord du territoire tanzanien. Là-bas, ils auront la possibilité de rejoindre des localités massaï comme Tarangiré ou encore Longido. En arrivant dans ces villages, la première chose que les bourlingueurs devront faire est se présenter au chef. Ce n’est qu’après qu’ils seront invités à prendre part au quotidien de cette ethnie.

Pour se délecter de la nourriture tanzanienne

La Cuisine tanzanienne résulte de la combinaison de différentes influences. Elle se démarque par ses plats épicés, caractéristiques de la gastronomie africaine. À cela s’ajoutent les assaisonnements typiques de  l’art de la table arabe, perse, ou indien. Cette culture culinaire compte de nombreuses spécialités, dont la plus réputé est sans aucun doute l’ugali. C’est une sorte de polenta concoctée avec de la farine de maïs, du millet ou du manioc. Par ailleurs, ceux qui sont adeptes de fruit de mer profiteront de leur séjour en Tanzanie pour faire cap à Zanzibar ou sur la côte orientale.

Là, ils auront la chance de goûter à des langoustes, des crabes ou des cigales de mer. Ces produits maritimes sont bien frais et se cuisinent de diverses manières, en curry, grillés, masala (mélange d’épices), accompagnés de riz pilaf ou au lait de coco. Les bourlingueurs qui sont amateurs de fruits ne seront pas déçus au cours de leur escale en Tanzanie, car ils pourront se délecter avec des mangues, des ananas, des bananes et bien d’autres encore.