0

Travailler dans la production audiovisuelle en Haute-Savoie et en France

production audiovisuelle

La production audiovisuelle en haute Savoie ou dans d’autres régions de France est un secteur où l’on retrouve de nombreuses professions. Il n’est pas impossible de trouver sur un plateau de tournage, une équipe de plus de 50 personnes, entre le producteur, les producteurs exécutifs, les producteurs délégués, le réalisateur et ses assistants, les régisseurs, etc. Sans oublier les acteurs, les maquilleurs, etc. En gros une grosse équipe composée d’artistes et de techniciens, pour aboutir ensemble à une production réussie et à succès. Si on prend l’exemple du régisseur, c’est une profession assez prenante, ce dernier doit connaître les autres professions et pouvoir assurer le relais entre les différents besoins de chacun. Sa mission principale est de prendre en charge la logistique sur le plateau, c’est-à-dire s’occuper de fournir à chacun le matériel dont il a besoin et fournir à manger et à boire à tout le monde. De nombreuses formations permettent d’accéder à ce métier, surtout en France. Nous pouvons par exemple citer le BTS des métiers de l’audiovisuel, avec une option en gestion de production. Ce diplôme permet d’acquérir un enseignement de base, puisque la production et la régie sont des professions assez liées.

En matière de statistiques, nous pouvons dire qu’en ile de France, le secteur de la production audiovisuelle en Haute-Savoie et ailleurs regroupe 7 000 permanents et plus de 61 000 intermittents qui travaillent pour la télévision, mais aussi pour les films. En termes de production de publicités et de films institutionnels, nous pouvons citer 3 100 permanents et 21 intermittents. Pour la production de films, on compte 3 700 permanents et 58 900 intermittents. S’agissant de post production de films, de vidéos et de programmes télé, on retrouve 5 700 permanents et 15 500 intermittents.

Au total les effectifs en Ile-de-France font 80% des permanents et 85% des intermittents sur l’étendue du territoire français. Toutefois on constate que la production audiovisuelle en Haute-Savoie et dans le reste du pays est marquée par une augmentation progressive des effectifs permanents dans le domaine de la production des films destinés à un usage télévisuel. On enregistre environ 500 nouveaux emplois en 2013. Pourtant on observe la tendance inverse dans le secteur de la post production avec un recul nettement perceptible et persistant. Ces chiffres montrent bien que les producteurs, réalisateurs et les distributeurs du secteur de la production audiovisuelle en France ont une préférence pour les films destinés à la télévision. La demande est de plus en plus forte sur ce segment et il faut bien que l’offre s’en accommode.

*